Infos générales

France : Les festivals du spectacle vivant, creuset de la démocratisation ? Pas sûr, selon l’étude “SoFEST !”

Si le nouveau volet de l’étude “SoFEST !”, consacré aux publics des festivals, témoigne de l’essor du phénomène de festivalisation (du moins dans le monde d’avant), il ne rime pas pour autant avec ouverture sociale.

Les festivals jouissent d’une image festive, ouverte et populaire, mais on connaît mal ceux qui les fréquentent. L’enquête nous apprend donc que l’âge moyen d’un festivalier est de 48 ans mais qu’il varie fortement selon l’esthétique : de 34 ans pour les publics des musiques actuelles (rock, pop, électro, rap) à 60 ans pour ceux du classique. Au milieu, l’âge moyen des amateurs de théâtre et de danse (45 ans) semble contredire l’idée d’un public vieillissant. Les festivaliers viennent rarement seuls (10 %) et de plus en plus se déplacent en voisins : 52 % d’entre eux habitent le département où se déroule l’événement, 74 % la région. Des chiffres qui tordent le cou au phénomène d’attractivité internationale : seuls 4 % des publics de l’échantillon sont étrangers.

Article complet de Sophie Rahal dans Télérama : https://bit.ly/33FFtIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s