COVID-19

Le COVID-19 frappe le secteur de la culture encore plus violemment que prévu, avertit l’UNESCO

L’UNESCO a évalué les mesures prises par les gouvernements pour répondre à l’impact de la crise de COVID-19 sur le secteur de la culture et sur les professionnels de la culture, qui apparaît encore plus sévère qu’on ne le supposait précédemment, selon les données recueillies par l’Organisation et figurant dans un nouveau document d’orientation.

Dans l’industrie cinématographique, on estime que dix millions d’emplois seront perdus en 2020 (1), tandis qu’un tiers des galeries d’art auraient réduit leur personnel de moitié pendant la crise (²). Une fermeture de six mois dans l’industrie musicale pourrait coûter plus de dix milliards de dollars en parrainages (3), tandis que le marché mondial de l’édition devrait diminuer de 7,5% en raison de la crise liée au COVID-19 (4).

En réponse à celle-ci – depuis les fermetures de cinémas, théâtres et librairies jusqu’au manque d’opportunités professionnelles pour les artistes – l’UNESCO propose des outils destinés aux décideurs dans un nouveau document de réflexion intitulé « La culture en crise : Guide de politiques pour un secteur créatif résilient ». Celui-ci constitue à la fois un guide pratique pour aider les gouvernements à faire face aux défis auxquels sont confrontés les artistes et les professionnels de la culture pendant la pandémie, tout en offrant des conseils sur la manière de renforcer la résilience des industries créatives à l’avenir.

De nombreux artistes sont souvent employés de manière informelle et sont laissés de côté. Les femmes, qui occupent une proportion plus élevée d’emplois précaires dans les secteurs des arts et de la culture, sont particulièrement vulnérables à l’insécurité sociale et économique. L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, qui souligne l’importance d’une action ciblée pour atteindre l’égalité femmes-hommes dans ces secteurs d’activité, présente quinze mesures clé pour faire face à l’impact du COVID-19 sur le secteur culturel.

Le guide présente les trois principaux types d’interventions des gouvernements dans le monde à l’heure actuelle : soutien direct aux artistes et aux professionnels de la culture ; soutien indirect aux industries culturelles et créatives ; renforcement de la compétitivité des industries culturelles et créatives. Ainsi, l’Uruguay et le Zimbabwe ont mis en place des fonds pour aider les artistes, les Philippines ont apporté une aide financière individuelle à des centaines de travailleurs de la culture touchés par les restrictions de quarantaine, tandis que l’Allemagne et les Émirats arabes unis ont commandé et acheté des œuvres d’art comme forme de secours et de génération de revenus pour les artistes.

Suite sur le site de l’UNESCO en français : http://bit.ly/3rEQzb8

Pour accéder au Guide en français : http://bit.ly/3rCmTLV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s