Infos générales

La prolifération des services de marketing musical et de playlist malhonnêtes

Récemment, Spotify a supprimé de la musique de son service en raison de « flux artificiels » présumés. Ces retraits étaient indépendants du distributeur et touchaient la musique de tous les distributeurs .

Voici une situation courante:

  1. Un playlister, un service marketing, un publiciste, une agence de publicité, un manager, etc., dit à un artiste « pour 300 $, nous vous aiderons à obtenir plus de flux. » Ces services semblent souvent légitimes, avec une bonne réputation en apparence.
  2. L’artiste envoie de l’argent au service susmentionné.
  3. Le service (ou playlist) utilise alors des bots (faux auditeurs) pour augmenter le nombre de flux vers la piste ou la playlist.
  4. L’artiste pense « wow ça a marché! » et envoie plus d’argent.
  5. Rincer et répéter.

Malheureusement, ce type de chose est de plus en plus populaire et a piégé de nombreux artistes intelligents, talentueux et bien intentionnés qui n’avaient aucune idée de ces services de marketing.

Article complet en anglais par Philip Kaplan sur le site du distributeur Distrokid : http://bit.ly/3s0OgQf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s