Infos générales

Glastonbury, un gros festival de musique annulé… combien de petits à sauver ?

Glastonbury 2021, festival anglais qui pouvait réunir jusqu’à 210 000 spectateurs, n’aura pas lieu, au vu des restrictions sanitaires. Mauvaise nouvelle… mais aussi l’occasion de redonner de la place aux événements de plus petite taille, qui pourraient sauver la saison culturelle.

La question du gigantisme n’est pas anodine, et les festivals français, s’ils sont encore souvent relativement modestes en comparaison, en connaissent aussi les dérives. Elles sont économiques (la spirale inflationniste des cachets et donc des prix d’entrée), écologiques (même si certains festivals font de réels efforts à ce sujet). Voilà que ses inconvénients sont désormais sanitaires. Cela fait beaucoup d’arguments en faveur des formats plus réduits, dont les avantages apparaissent en regard de plus en plus nombreux. S’appuyer sur eux pourrait permettre, si par malheur la situation ne s’améliorait pas d’ici à mars, de sauver, qui sait, une partie de la saison 2021. La piste mérite d’être explorée, en Grande-Bretagne comme en France.

Humeur (au complet) par Odile de Plas pour Télérama : http://bit.ly/3pborLd

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s