Infos générales

TRILLER: NOUS N’AVONS PAS BESOIN D’UNIVERSAL MUSIC GROUP POUR GÉRER NOTRE ENTREPRISE

Universal a accusé Triller de «ne pas évaluer les artistes», suggérant que la plateforme avait «honteusement retenu les paiements dus à nos artistes» et «refusait de négocier une licence à l’avenir».

Maintenant, Triller a riposté à Universal. Un porte-parole de la société dans une vidéo courte durée vient d’envoyer une déclaration qui se lit comme suit: «Nous pouvons confirmer que notre accord avec UMG a expiré il y a environ une semaine. Nous négocions depuis lors pour tenter de le renouveler. Le renouvellement n’était cependant qu’une formalité et une courtoisie envers UMG, en tant qu’actionnaire de Triller.

«Triller n’a pas besoin d’un accord avec UMG pour continuer à fonctionner comme il l’a été puisque les artistes concernés sont déjà actionnaires ou partenaires sur Triller, et peuvent donc autoriser leur utilisation directement. Triller n’a aucune utilité pour un accord de licence avec UMG.

Suite de l’article de Tim Ingham pour MWB (en anglais) : http://bit.ly/3ty0AIc

Compléments en anglais selon Billboard : http://bit.ly/3oMwUDK

Triller – un concurrent de TikTok qui a été fondé en 2015 et est détenu majoritairement par Proxima Media, la société d’investissement dans les médias hollywoodiens  Ryan Kavanaugh à partir de 2019 – s’est longtemps présenté comme un partenaire de l’industrie de la musique et avait des accords de licence avec UMG, Sony Music Entertainment et Warner Music Group en décembre. Mais ce n’est pas la première fois que Triller a des problèmes de droits d’auteur. En novembre, Wixen Music Publishingdéposé une poursuite de 50 millions de dollars contre les droits d’auteur contre Triller, alléguant une violation du droit d’auteur sur plus de 1000 chansons, et la NMPA a également accusé Triller d’utiliser de la musique sans les licences appropriées.

Pendant ce temps, en novembre, Proxima Media a embauché  Tuhin Roy , ancien vice-président senior des nouvelles activités numériques et de l’innovation chez UMG, pour diriger les opérations commerciales de Triller et l’aider à guider l’entreprise dans le cadre de son introduction en bourse (IPO) à venir, qui est attendu au premier trimestre 2021, selon une source proche du dossier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s