Infos générales

Nouvelles expériences : Un album publié par 44 labels. Est-ce le nouveau jukebox mondial?

Pendant une décennie, Senyawa a contribué à redéfinir le son de la musique indonésienne. Désormais, le duo veut révolutionner la façon dont il se fait entendre.

La pandémie menaçant refermer la porte qui s’était entrouverte, Senyawa a élaboré un plan non conventionnel. En septembre dernier, lors de la réalisation de son nouvel album, « Alkisah », le duo a décidé que sa musique ne serait plus diffusée par un seul label. À la place, le groupe lancerait un appel en ligne ouvert à toute marque désireuse de s’engager dans une confédération mondiale, chaque membre vendant de petites éditions localisées du même disque. Cette semaine, au moins 44 labels dispersés sur quatre continents proposeront des versions uniques d' »Alkisah », chacune avec un graphisme distinct et, dans de nombreux cas, des titres bonus. C’est l’itération la plus audacieuse à ce jour du nouveau credo de Senyawa : « La décentralisation devrait être l’avenir ».

Le duo a distribué des graphiques et des fichiers audio, encourageant les labels à créer des couvertures susceptibles de plaire à leur public et à commander des remixes susceptibles de justifier une excitation locale.

Article complet, en anglais, par Grayson Haver Currin pour le New York Times : http://nyti.ms/3pD2WT4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s