COVID-19

Un an sans culture : Pearle* exhorte l’UE et ses États membres à prendre en compte les preuves scientifiques et à ouvrir le secteur du spectacle vivant au public

Cet anniversaire n’est pas à célébrer : Dans toute l’UE, le secteur culturel a été le premier à sera confiné en mars 2020 et semble être le dernier à être réouvert. Pour de nombreux secteurs et les professionnels, des exemptions ont été trouvées, et ont été écoutées, alors que l’UE, les États membres et les autorités publiques locales s’abstiennent toujours de présenter une véritable stratégie et de plan.

Europe » a révélé que les arts du spectacle et la musique sont les plus touchés, avec une baisse estimée à 90 % de pour les arts du spectacle et 75 % de moins pour la musique – et ce seulement en 2020.


En attendant, les études scientifiques sur les mesures des aérosols et du CO2 comme celles, menées par l’institut allemand Fraunhofer Heinrich-Hertz-Institut indiquent que les salles de concert, les théâtres, les lieux de rencontre ne sont pas des lieux d’infection. L’étude conclut que dans une première phase de réouverture, au moins 50 % de la capacité dans une configuration en damier, avec un siège libre entre chaque groupe assis, peut être recommandé. Il est toutefois rappelé que le secteur doit être en mesure fonctionner à nouveau à pleine capacité afin de survivre.

En octobre 2020, Pearle* a appelé l’UE et les États membres à donner à la culture un avenir grâce à un plan de relance reposant sur trois piliers : survivre, investir, résilience. Ce qui s’est produit depuis lors ? En raison d’un manque de perspective, de nombreux artistes et travailleurs qualifiés talentueux quittent le secteur. De plus, les organisations de spectacles vivants ne sont pas en mesure de de planifier à l’avance, ce qui compromet toute perspective de redémarrage rapide.


Le verrouillage dans différents pays a montré que l’accès à la culture reste un élément essentiel de la vie quotidienne. Un besoin des personnes en période de pandémie.


Comme la vaccination se déroule lentement dans toute l’Europe, permettant la reprise du tourisme, elle devrait aller avec la réouverture des activités de spectacle vivant – avec le soin et l’attention nécessaires en tenant compte des concepts de sécurité sanitaire développés. Pearle* et ses membres sont prêts à travailler avec l’UE et les États membres sur un plan stratégique à court et moyen terme redémarrer.

Pearle*- Live Performance Europe est une fédération européenne qui représente, par le biais de ses membres, plus de 10 000 théâtres, compagnies de production théâtrale, orchestres et des ensembles de musique, des opéras, des compagnies de ballet et de danse, des festivals, des salles de concert, les lieux de spectacle, les autres organisations du secteur des arts du spectacle et de la musique en Europe, ainsi que les fournisseurs de services. L’objectif de cette organisation à but non lucratif est d’établir un environnement stable en soutenant la durabilité et la promotion du spectacle vivant dans l’ensemble de l’UE Europe.

Site de Pearle : https://bit.ly/3pazseX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s