Infos générales

Au concert pour réapprendre à être ensemble

Qu’est-ce qui attend la communauté musicale, les orchestres symphoniques, maisons d’opéra et festivals après la pandémie, quand la population sera vaccinée ? Kent Nagano, chef d’orchestre international, Matias Tarnopolsky, président-directeur général de l’Orchestre de Philadelphie, et Xavier Roy, directeur du Festival de Lanaudière se sont penchés avec Le Devoir sur les paradigmes d’une possible nouvelle normalité.



« La question est dure et fondamentale : l’humanité a-t-elle besoin de culture ou non ? » Kent Nagano a déjà fait part de son optimisme pour le futur de la musique classique. Mais une question le taraude : « Partout dans le monde, on se demande si les leaders ont une oreille et une compréhension pour la culture ; s’ils savent ce que c’est, ce que cela veut dire, si c’est important. » Pour le chef, « il faut croire que la plupart des gens vont voir que le côté matériel est important, mais qu’on a besoin de plus ».

« Un orchestre est un tableau visible d’une démocratie en train de fonctionner, où des individus, des talents de divers horizons décident de travailler ensemble, poursuit Kent Nagano. Nous allons au concert en partie parce que nous nous identifions à cela. Pour une société démocratique, la vie de concert est comme un consensus. »

Article complet par Christophe HUSS pour le Devoir (Québec) : https://bit.ly/38JrKmF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s