Infos générales

Sans le streaming, la vie serait une erreur (Pour une nouvelle éthique de la musique).

La musique s’écoute désormais en streaming. Une révolution des usages qui a ses avantages et ses limites. Comment reprendre le contrôle sur sa musique ?

Article complet et très documenté par Frédéric Martel pour France Culture : https://bit.ly/3dd5mVs

Le streaming est une avancée prodigieuse, inédite, dans l’histoire. Il nous permet d’avoir accès en permanence, à domicile ou en mobilité, de manière asynchrone, à soixante-dix millions de titres. Cette musique est gratuite contre de la publicité sur YouTube ou dans le cadre des offres de streaming « freemium » ; elle est illimitée et sans publicité pour le prix d’un abonnement peu onéreux avec SpotifyDeezerPandoraApple MusicGoogle PlayAmazon MusicTencent Music ou Qobuz. Rarement une révolution aura redéfini à ce point la culture et les pratiques musicales, bouleversé les industries créatives et été adoptée par des millions de consommateurs aussi rapidement. Pour le meilleur et pour le pire.

Nous devons donc apprendre à vivre avec le streaming. 

Voilà pourquoi il faut savoir reprendre le contrôle sur sa musique, ce qui peut se faire à travers trois recommandations principales que je m’applique à moi-même et que j’aimerais proposer en conclusion de cet article. 

La première, et à mes yeux la plus efficace, est la création de ses propres playlists.

Deuxième recommandation : préparer sa journée ou sa soirée en musique. Sans refuser par principe les propositions algorithmées, il est important de ne pas se laisser enfermer dans les bulles qu’elles engendrent inévitablement et que l’on appelle les « enclosures algorithmiques » (ou l’enfermement algorithmique). `

La troisième recommandation, en complément de la précédente, est de suivre l’actualité musicale afin de préparer ses playlists ou ses journées d’écoute et d’insuffler constamment dans son programme de streaming ou sa playlist personnelle des nouveautés.

On connaît la phrase de Nietzsche : « Sans la musique la vie serait une erreur ». Voilà pourquoi il faut valoriser ce que le critique du New Yorker Alex Ross appelait une « éthique du streaming ». Parce que la musique est essentielle à nos vies, il est indispensable de reprendre le contrôle sur celle-ci, sans rejeter le streaming ni même l’algorithmie, mais en s’offrant le luxe de la choisir. 

Frédéric Martel 

Article complet et très documenté par Frédéric Martel pour France Culture : https://bit.ly/3dd5mVs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s