Infos générales

U.K. : Le rapport annuel de BPI montre que le rap continue de grimper au Royaume-Uni

L’an dernier, le rap et le hip-hop ont représenté 22 % de la consommation globale de titres individuels et 12 % de la consommation d’albums, grâce notamment aux groupes britanniques Headie One, Nines et KSI.

En 2019, ces chiffres étaient de 21,5 % pour les titres individuels et de 10,8 % pour les albums. En 1999, lorsque le BPI a commencé à calculer les chiffres pour les genres individuels, le rap ne représentait que 3,6 % de la consommation de singles et 2 % des albums. Aujourd’hui, il est le deuxième genre le plus performant, derrière la catégorie pop, relativement mal définie.

La musique d’artistes britanniques a représenté environ un tiers de l’écoute des singles de rap et de hip-hop l’année dernière – une baisse assez nette par rapport à 2019, où elle était de 42,2 %.

Article en anglais par Andy Malt pour CMU : https://bit.ly/2Q4QoYV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s