Infos générales

Suisse : Le Conseil fédéral veut sauver l’été culturel. Trop tard?

Le gouvernement a effectivement déroulé sa partition: prudente, sous condition, pas encore l’hymne à la joie franc et sonore. Dès le 1er juillet, il sera possible d’organiser des événements de 3000 personnes au maximum, puis de 10’000 au plus dès le 1er septembre.

Les organisateurs qui voudraient tenter l’aventure recevront ce fameux «parapluie de sécurité» qu’appelait Daniel Rossellat de ses vœux, soit une garantie de remboursement de 80% de leur découvert en cas d’annulation, avec plafonnement à 5 millions de francs payé moitié par les Cantons, moitié par la Confédération. Comme le titre son communiqué, Berne veut donner «davantage de sécurité pour planifier les grandes manifestations à partir de juillet 2021».

Pour Michael Drieberg, dont la société Live Music Production a annulé mardi l’édition de Sion sous les étoiles. «Le parapluie a pour l’instant beaucoup trop de trous. On donne des gages pour l’été alors que c’est mort.»

Article complet par François Barras pour 24 HEURES : https://bit.ly/3dZLNjU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s