Médias

Point de vue : L’industrie musicale est-elle autodestructrice ?

Il est amusant de voir comment les scénarios catastrophes s’ancrent dans la culture et fleurissent comme des fleurs au printemps. La mort de la télévision était prédite depuis plus d’une décennie. Le secteur de la publicité est « aux portes de la mort » depuis presque aussi longtemps. Et l’industrie de la musique ? Eh bien, elle est actuellement en soins palliatifs. Vraiment ?

Point de vue par Brian Malouf

Bien sûr, l’industrie de la musique a dû faire face à des problèmes qui ont commencé au début de ce siècle, d’abord le piratage, puis un modèle de streaming naissant – un coup double qui a littéralement réinventé le paradigme de la consommation de musique au détail.

D’abord, Steven Jobs se présente comme le chevalier blanc et le sauveur de l’industrie musicale, et l’industrie s’agenouille. Ensuite, l’arrivée de Spotify et d’autres streamers, petits et grands, prennent le relais (et iTunes se transforme en Apple Music) et les labels deviennent des investisseurs dans ces nouvelles sociétés. Les labels ont adopté le streaming et le streaming les a adoptés en retour, et l’avenir du commerce de la musique s’est engagé sur une voie nouvelle et, surtout pour les labels, passionnante.

Les services de streaming ont également contribué à restaurer le pouvoir des labels d’une manière non intentionnelle. Il est très, très difficile pour les artistes musicaux de gagner de l’argent sur l’un d’entre eux. Ainsi, alors que les artistes émergents utilisent tous les pouvoirs que les nouvelles technologies leur offrent et tout leur savoir-faire numérique pour créer des réseaux de collaboration afin de produire et de promouvoir leur musique, les résultats sont décourageants pour la plupart. Ils veulent toujours, et si vous êtes principalement un artiste pop, vous avez toujours besoin de la puissance marketing des labels musicaux ; vous avez besoin d’une organisation d’individus qui constituent une équipe d’experts dans des domaines où ils n’ont peut-être pas l’acuité requise pour naviguer efficacement dans les eaux encombrées de la nouvelle musique.

Article complet en anglais par Brian Malouf pour The Industry Observer : https://bit.ly/3ywwuaz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s