Infos générales

Facebook lance les bulletins d’information électroniques par abonnement.

Du réseau au Bulletin : est-ce l’avenir de Facebook ?

Facebook semble avoir une sorte de crise existentielle. En dépit de sa pénétration dans le grand public, l’expérience d’utilisateur originale, très engageante, « dans la vraie vie » (IRL), est désormais reléguée au second plan, remplacée par une utilité de type annuaire téléphonique. Son utilisation a été dépassée par le partage de contenu tiers, qui, bien que bénéfique pour les entreprises et la publicité, a saturé la plateforme. Cependant, cela a également placé Facebook dans une position délicate quant à son rôle de modération. Ses récents démêlés avec les « fake news » ont incité l’entreprise à adopter la position selon laquelle elle est une plateforme, ce qui signifie que si elle peut appliquer certaines directives communautaires, elle maintient qu’elle n’a aucune responsabilité éditoriale. Sa ligne officielle est qu’elle est un réseau social, pas une entreprise de médias.

Ce qui rend la récente révélation du Bulletin de Facebook d’autant plus surprenante. Le réseau social espère lancer son propre clone de Substack pour les bulletins d’information électroniques par abonnement. Le contenu sera vaste et permettra aux abonnés d’être informés des actualités de base, du sport à la mode en passant par les événements mondiaux, tout en évitant les sujets « politiques ou controversés ». Le bulletin sera séparé de la plateforme Facebook elle-même – que ce soit pour éviter la taxe de 30 % imposée par Apple et Google sur les abonnements et les achats in-app, ou simplement pour le séparer de la marque mère Facebook, qui ne jouit pas actuellement de la plus grande confiance des consommateurs. Toutefois, la nouvelle proposition permettra de toucher l’ensemble de l’audience mondiale de Facebook, ce qui est naturellement attrayant pour d’autres marques qui pourraient s’impliquer à terme.

Il s’agit d’une démarche intéressante, en termes d’identité de marque. En effet, elle soulève la question suivante : qu’est-ce que Facebook, du point de vue du consommateur ? Sa fonction première est celle d’une toile sur laquelle on peut placer le contenu d’autres créateurs et fournisseurs. Le bulletin, cependant, sera son premier pas dans la production de contenu – ce qui est audacieux, compte tenu de sa défense habituelle contre les méfaits qui se produisent sur sa plate-forme, et également déroutant.

Analyse complète en anglais par Hanna Kahlert pour MIDIA : https://bit.ly/3pEZity

Catégories :Infos générales, Médias

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s