Droits d'auteur et droits voisins

La diffusion numérique, un nouveau défi pour les revenus des artistes africains

Comment gérer et mieux répartir les droits d’auteurs des artistes en Afrique dans un monde de plus en plus numérisé ? C’est l’un des débats qui ont agité les participants à la sixième édition du Moca, le Mouvement de la créativité africaine, qui s’est tenu la semaine dernière à Paris. Les plateformes, les opérateurs téléphoniques utilisent de plus en plus le travail des artistes et ceux-ci doivent en tirer davantage de profit. C’est notamment l’ambition visée par l’Union africaine. 

Les sociétés de gestion collective, autrement dit les bureaux de droits d’auteurs, sont encore souvent trop faibles et trop rares sur le continent, même si les choses progressent.

« Les sociétés de gestion collective évoluent un peu à différentes vitesses. Le BBDA (Bureau burkinabé des droits d’auteurs, NDLR) est extrêmement performant. En Algérie également », explique Alain Bidjeck qui poursuit : « En Afrique du Sud, même si elle (la société de gestion collective, NDLR) n’est pas entièrement exemplaire, elle reverse quand même beaucoup de droits pour ses artistes. Mais il y a une réalité, je pense par exemple à la Socoda (Société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins, NDLR) en RDC qui a de vrais challenges, pareil au Cameroun et dans d’autres pays. Mais, il y a un désir de structuration, car face aux enjeux, il faut d’abord comprendre ces nouveaux outils et ce nouveau langage, et il faut construire un rapport de force pour faire bouger les lignes des grands opérateurs. »

Article complet de RFI : https://bit.ly/3j85ZD7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s