COVID-19

L’International Music Summit dit que COVID a provoqué une chute de 54% des revenus de la musique électronique en 2020

Selon les chiffres d’IMS, le secteur de la musique électronique a vu ses revenus totaux baisser de 54 % l’an dernier à 3,4 milliards de dollars après près de dix années de croissance régulière.

Une grande partie de cette baisse s’est produite dans le côté live et clubbing du secteur évidemment. Les chercheurs d’IMS notent que « plus de 200 festivals de musique ont été annulés ou reportés, entraînant des centaines et des milliers de personnes sans emploi et une perte de 3,4 milliards de dollars, en baisse de 78 % d’une année sur l’autre ».

De toute évidence, la baisse des revenus du côté live est contrebalancée dans une certaine mesure par la croissance continue de la musique enregistrée causée par le boom du streaming. Bien que, selon IMS, la part de la musique électronique dans la consommation de streaming – et donc les revenus – ait diminué sur certains marchés clés, notamment les États-Unis (de 11 %) et le Royaume-Uni (de 2 %). « Malgré cela », écrit-il, « les revenus de la musique enregistrée dansent ont dépassé le milliard de dollars, entraînés par une augmentation rapide de la popularité en Allemagne et une augmentation au Canada et dans le reste du monde ».

Article complet en anglais par Chris Cooke pour CMU : https://bit.ly/3640NbA

Pour télécharger les rapport complet : https://bit.ly/2UenvuR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s