Infos générales

LES GRANDES MAISONS DE DISQUES SONT MISES À MAL PAR LE RAPPORT D’ENQUÊTE DES POLITICIENS BRITANNIQUES SUR LE STREAMING

Les sources nous disent que le rapport, publié par le comité Digital, Culture, Media and Sport (DCMS), fait deux recommandations particulières au gouvernement britannique qui ne manqueront pas de mettre les grandes maisons de disques mal à l’aise.

La première de ces recommandations concerne le droit à une « rémunération équitable » (RE), une notion récemment soutenue par des artistes tels que Sir Paul McCartney, Chris Martin et Stevie Nicks. Ainsi, les écoutes non interactives de musique sur des plateformes telles que Spotify seraient considérées par la loi britannique comme des « locations », et 50 % des redevances générées par la musique enregistrée seraient versées directement aux artistes via une société de perception.

L’autre recommandation marquante du nouveau rapport sur l’économie de la musique en streaming voit le comité du DCMS s’en prendre plus directement aux majors.

MBW comprend que le rapport recommande que le gouvernement britannique soumette la soi-disant « domination » d’Universal Music, Sony Music et Warner Music à l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA).

Article complet en anglais par Tim Ingham pour MBW : https://bit.ly/3elqlWp

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s