Infos générales

Conseil de Ariel Hyatt : Chaque artiste a trois communautés – elles sont séparées les unes des autres.

Le problème est que la plupart des artistes n’ont qu’une seule stratégie de marketing et de promotion auprès de trois groupes totalement distincts.

L’espace en ligne a contribué à créer un problème dont de nombreux artistes ne sont pas conscients – ce problème est : les milliards de personnes. Nous connaissons tous les statistiques – 2 milliards de personnes sur Facebook, 800 millions sur Instagram, 330 millions sur Twitter, 140 millions d’utilisateurs de Spotify, et ça continue encore et encore.

Dans le désir désespéré d’essayer de se connecter avec autant de fans que possible, les artistes oublient quelque chose : tout le monde « là-bas » n’est pas pareil.

Certains peuvent vous suivre simplement parce qu’ils ont aimé vos lunettes de soleil ou votre chat et n’ont aucune idée que vous êtes même un musicien, tandis que d’autres attendent d’aimer et de commenter chaque publication.

Vous devez comprendre les différences et créer une manière distincte de communiquer avec chaque communauté.

Vos 3 Communautés sont :

Communauté #1 : Vos Super Fans

Ce sont des fans qui sont principalement votre public en direct. Vous les connaissez de nom. Si vous jouez en live, ils assistent régulièrement à vos spectacles et achètent beaucoup de choses que vous proposez (pas seulement de la musique). Si vous avez une équipe de rue, ils en font partie et ils évangélisent fortement en votre nom. Ce sont les premiers intervenants lorsque vous publiez sur vos réseaux sociaux et ils vous suivent sur plusieurs canaux.

Communauté n°2 : Fans engagés

Ces fans sont votre audience en ligne active . Ce sont des abonnés à la newsletter, des lecteurs de blogs, des observateurs de vidéos, des abonnés RSS, des utilisateurs actifs des médias sociaux qui commentent et interagissent fréquemment avec vous sur Facebook, Twitter, etc.

Communauté n°3 : Fans mobiles

Ces fans sont votre audience passive en ligne et ce sont vos amis sur les réseaux sociaux qui vous connaissent via Twitter, Facebook, Instagram, etc. mais ne communiquent pas activement avec vous et n’ont peut-être même pas (encore) entendu votre musique.

La façon dont vous entretenez votre relation avec chacune de ces communautés nécessite une stratégie différente car vous avez des degrés d’engagement variables avec chacune d’entre elles.

La façon dont vous créez et développez votre relation avec eux doit également faire l’objet d’une attention particulière. Oui, il y aura un chevauchement entre eux, mais pas autant que vous ne le pensez.

Ariel Hyatt vous présente les 3 communautés et comment les aborder en 3 épisodes (en anglais) que vous pouvez retrouver ci-après sur son site :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s