COVID-19

Les contrats des artistes de Live Nation comporteraient une interdiction d’annonce d’avoir contracté la COVID.

Un nouveau développement dans la saga du COVID-19 contre l’industrie de la musique en direct voit un rebondissement intéressant, supposé impliquer les promoteurs d’événements musicaux, Live Nation.

Selon le NME, l’artiste Courtney Jay a partagé sur Twitter des messages anonymes qu’elle a reçus de ses contacts dans l’industrie de la musique, dans lesquels ils révèlent qu’ils ont contracté la variante Delta du COVID-19 et que, conformément à leurs contrats avec Live Nation, ils n’étaient pas autorisés à l’annoncer publiquement.

Le représentant de Live Nation a affirmé que la société n’a pas de « covid gag order » dans leurs contrats. Ils ont écrit : « Il n’y a absolument aucun ordre de dissimulation dans nos contrats. Nous nous soucions de nos employés, de notre équipe, de nos fans et de nos artistes et nous continuerons à répondre aux exigences des autorités sanitaires locales lorsque nous organisons des événements. »

Article complet en anglais dans The Industry Observer (Australie) : https://bit.ly/2VDNsEU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s