Infos générales

Dans une chanson qu’est-ce qui est le plus important : les paroles ou la mélodie ? (Vu de U.K.)

Pour l’auteur-compositeur et producteur Max Martin, qui a travaillé sur des tubes comme Shake It Off de Taylor Swift et Blinding Lights du Weeknd, les paroles sont secondaires par rapport aux mélodies. Il a même une formule qu’il appelle « les mathématiques mélodiques ». La règle clé est que les mots doivent respecter un nombre strict de syllabes.

Si une mélodie peut vous attacher à une chanson, ce sont les paroles qui vous donnent envie de la fouiller. Les meilleures chansons vous attirent au-delà de leur titre accrocheur, et une nouvelle vague de superstars vous encourage à vous concentrer sur le contenu des paroles.

Parfois, cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir des mots pour élever une chanson vers le ciel. Les Sigur Rós, qui chantent dans une langue inventée appelée hopelandic, ont produit une des musiques les plus émouvantes de ces deux dernières décennies. De même, l’ascension précoce d’Arcade Fire n’a pas été alimentée par l’éloquence des paroles, mais plutôt par de très bons « Whoa-oooa ! ». Souvent, le fait de balancer un tas de voyelles sur une très bonne accroche mélodique fera voler une chanson plus loin que tous les mots poignants que vous pouvez rassembler, comme la façon dont le refrain s’envole sur Chandelier de Sia, l’intro de Can’t Get You Out of My Head de Kylie, ou le pont de Bad Romance de Lady Gaga.

Article complet en anglais par Niall Doherty pour The Guardian : https://bit.ly/383ZB95

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s