Infos générales

Streaming musical : comment sont rémunérés les artistes (STATISTA)

Les systèmes de rémunération des artistes sur les plateformes de streaming musical restent dans l’ensemble assez opaques. On peut toutefois citer une exception notable cette année, avec la publication par Apple d’une déclaration concernant son modèle de paiement en juin dernier. Selon ce document, le taux moyen de rémunération serait de 0,01 $ par écoute (0,0086 € au taux de change actuel), ce qui signifie que chaque lecture rapporte un centime (de dollar) à l’éditeur détenant les droits du morceau. Même s’il s’agit d’un montant relativement faible, Apple Music se classe parmi les services qui affichent les meilleurs taux de rémunération.

Comme le montre notre graphique basé sur des données collectées auprès de différentes sources (Digital Music News, The Trichordist, Forbes, etc.), le service français de streaming, Deezer, se situe également en haut du classement, avec une moyenne d’environ 200 lectures pour un euro distribué. Toutefois, ce mode de calcul au prorata ne rend pas vraiment compte du nouveau système de rémunération dévoilé par la plateforme l’année dernière. Le nouveau système de Deezer se base sur les écoutes individuelles des utilisateurs, ce qui signifie désormais que l’argent de chaque abonnement est réparti entre les seuls artistes écoutés par l’abonné.

Le leader du marché, Spotify, affiche quant à lui un taux d’environ 0,0032 $ par stream (0,0028 €), soit une moyenne d’environ 360 écoutes nécessaires pour gagner 1 €. Bien que ce taux ne soit que légèrement inférieur à la moyenne en comparaison aux autres services, Spotify compte presque trois fois plus d’abonnés payants que ses concurrents directs, ce qui pose question sur l’équité de son modèle. Son PDG, Daniel Ek, minimise régulièrement ces critiques, évoquant de son côté le manque d’engagement des artistes. Dans une interview pour Music Ally en juillet 2020, Ek avait déclaré : « Vous ne pouvez pas enregistrer de la musique une fois tous les 3 ou 4 ans et penser que ça va suffire. Les artistes qui réussissent aujourd’hui comprennent qu’il s’agit de créer un engagement continu avec leurs fans. Il s’agit d’y mettre du travail, de raconter une histoire autour de l’album, et de maintenir un dialogue continu avec les fans. »

Article complet par Tristan Gaudiaut, pour STATISTA : https://bit.ly/3BZuatb

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s