Infos générales

 La puissance de Bandcamp dans le jazz

La société de musique sur Internet est devenue un lieu en ligne de choix pour les artistes de jazz pour vendre leurs produits.

Si la boutique en ligne est une aubaine pour les praticiens de tous les genres musicaux, elle se marie particulièrement bien avec le jazz. Pourquoi? Tout d’abord, sa flexibilité et sa facilité d’utilisation ; vous pouvez diffuser des enregistrements au public en un rien de temps sur Bandcamp, ce qui convient à une forme d’art du moment. Deuxièmement, sa connectivité, qui cadre avec sa nature interpersonnelle. Troisièmement, sa conception clé en main, complétée par une section éditoriale indépendante.

Le sentiment d’interaction humaine pure et simple fait de Bandcamp un véritable paradis non seulement pour les musiciens, mais aussi pour les labels. Le label Pi Recordings, basé à New York, apprécie le fait que la plate-forme montre exactement qui achète ses produits. « Je connais littéralement chaque personne qui achète chez nous », déclare le cofondateur Seth Rosner. « Lorsqu’elle est vendue sur iTunes ou tout autre point de téléchargement ou de streaming, vous n’avez aucune idée de qui consomme réellement votre musique. »

Article complet avec exemples en anglais par MORGAN ENOS pour Jazztimes : https://bit.ly/34jp1l8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s