Infos générales

La fraude endémique est un problème sur tous les marchés NFT, pas seulement sur Cent , qui vient de fermer (selon son dirigeant)

OpenSea est évalué à 13,3 milliards de dollars lors de son dernier cycle de financement. Mais le mois dernier, le marché a déclaré que plus de 80% des NFT frappés gratuitement sur sa plate-forme étaient « des œuvres plagiées, de fausses collections et du spam ». OpenSea a essayé de limiter ce que les utilisateurs peuvent faire gratuitement, mais a rapidement fait face à des réactions négatives de la part de la communauté.

On ne sait pas encore comment ces places de marché NFT fonctionneront dans le respect de la loi. OpenSea dit travailler sur un « certain nombre de solutions » pour l’aider à dissuader les mauvais acteurs, mais la solution n’est pas immédiatement claire. La solution de Cent a été d’arrêter complètement les transactions, ce qui a entraîné la fermeture de la plateforme. Le fondateur de Cent, Cameron Hejazi, estime que l’ensemble du secteur a l’impression que « l’argent court après l’argent ».

L’argent qui court après l’argent décrit assez bien le marché NFT dans l’industrie de la musique, aussi. La semaine dernière, Digital Music News a fait état de la fermeture de la plateforme HitPiece. HitPiece proposait des NFT de la musique d’artistes qui n’avaient jamais consenti à ce que leur art soit utilisé de cette manière. Cette action a suscité un examen juridique de la RIAA, qui est en cours.

Article complet en anglais par Ashley King pour Digital Music News : https://bit.ly/3HPhFnD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s