Infos générales

LA MUSIQUE ÉLECTRONIQUE PEUT-ELLE NOUS RELIER AU RESTE DU MONDE VIVANT ?

A l’orée de la sixième extinction de masse, il serait tentant de faire un lien entre climat anxiogène et essor des esthétiques (sur)naturelles dans les musiques électroniques, comme l’illustre la résurgence de l’ambient et de la dub techno. Et si ces styles moqueusement étiquetés « nature et découverte » renfermaient de véritables puissances fertiles ?

L’espoir se loge en partie dans nos paysages sonores. C’est ce qu’a récemment découvert une équipe de biologistes en diffusant une symphonie aquatique dans des récifs coralliens endommagées et désertés. Au contact de sons pré-enregistrés tel que des crépitements, des frottements et des respirations de poissons, la biodiversité a augmenté de 50% dans ces zones abîmées. De là à spéculer sur le potentiel pouvoir transformateur d’autres artefacts sonores, il n’y a qu’un pas.

Article et analyse complets par Paul Herincx  pour Sourdoreille : https://bit.ly/354t6JP

Catégories :Infos générales, Réflexion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s