Infos générales

QUEBEC – Budget culture 2022-2023 : Face à la crise, de l’optimisme dans l’air…

Parmi les annonces phares, le gouvernement s’engage à des investissements totalisant 229,5 M$ sur cinq ans, dont 147,6 M$ sont prévus pour 2022-2023. 72,1 M$ pour le prolongement des mesures de soutien à la diffusion de spectacles québécois et pour le Fonds d’urgence pour les artistes et les travailleurs culturels des arts de la scène. 75,5 M$ pour soutenir le développement du secteur culturel dans une perspective de sortie de crise et de retour à la normale.

La grande majorité de ces fonds sera gérée par le CALQ (Conseil des arts et lettres du Québec) et la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles) : 7,5 M$ pour la promotion de la culture québécoise afin d’inciter les Québécois et Québécoises à renouer avec leurs habitudes de consommation culturelle, d’avant la crise, 2 M$ pour poursuivre le virage numérique de Télé-Québec, 1 M$ pour enrichir la formation offerte par le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec.

On notera également les bonifications des budgets de sociétés d’État qui, en principe, devraient se traduire une augmentation du soutien aux organismes et entreprises artistiques. Il s’agit notamment du budget du CALQ qui passe de 136,6 M$ à 187 M$, de la SODEC qui passe de 126 M$ à 177 M$ et du Conservatoire de musique et d’art dramatique qui passe de 29 M$ à 30 M$. Pour ce qui est de la philanthropie, le crédit d’impôt pour un premier don important en culture, qui devait prendre fin à l’automne 2022, a été reconduit.

Cependant, il y a lieu de noter le soutien modeste apporté à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine culturel, qui ne bénéficiera que de quelques 7,4 M$ en 2022-2023, dont 6,5 M$ pour « appuyer le milieu municipal dans la protection et la gestion de son patrimoine immobilier » (10,5 M$ sur 3 ans) et 900 k pour des « interventions d’urgence sur des immeubles patrimoniaux » (2,7 M$ sur 3 ans).

« Soulagement et enthousiasme », aussi du côté des organisateurs des festivals et autres évènements culturels et artistiques majeurs. Et c’est le cas du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI) qui apprécie les mesures contenues dans le budget 2022-2023, lesquelles « permettront dès cette année au secteur d’avoir un financement comparable à 2021-2022, soit environ 35 M$, via le Programme d’aide financière aux festivals et événements touristiques du ministère du Tourisme »

Article complet en français dans Myscena : https://bit.ly/3E1qF8f PAR HASSAN LAGHCHA 

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s