Infos générales

Cinq prédictions sur l’avenir du streaming musical (Bas Grasmayer)

Normalement, je ne fais pas de prédictions, car elles ont tendance à ignorer le facteur humain et l’influence que peuvent avoir des individus uniques et talentueux lorsqu’ils apparaissent exactement au bon moment..Cependant, ayant passé la majeure partie de ma carrière dans le streaming, à construire des modèles de niche qui peuvent vivre côte à côte avec le statu quo du streaming, j’ai diverses croyances profondément ancrées qui me permettent de faire des prévisions avec plus de confiance.

L’article complet en anglais est disponible via ce lien : https://bit.ly/3uCRaOh. Les prédictions suivantes sont basées sur un horizon de 5 à 10 ans. (Extraits ci-dessous)

  • Le modèle de paiement du streaming ne changera pas de manière significative : Le streaming doit être considéré comme une couche de base pour l’économie de la musique enregistrée. C’est un élément sur lequel il faut construire et dont il faut exploiter les données. Les artistes peuvent utiliser cette couche pour créer une plus grande variété de flux de revenus pour leur musique enregistrée ainsi que pour d’autres secteurs verticaux.
  • La musique adaptative deviendra normale : Pour faire évoluer leurs modèles économiques, les plateformes de streaming doivent trouver comment s’adapter à encore plus de moments et je pense que rendre la musique plus dynamique jouera un rôle. Une musique qui s’adapte lorsque vous courez, lorsque vous êtes dans un environnement bruyant, lorsque vous étudiez, lorsque vous conduisez.
  • Intégration du métavers : À mesure que les mondes virtuels et nos comportements dans ces mondes se complexifient, les gens s’attendent à des degrés de granularité plus élevés dans la façon dont ils peuvent contrôler leur musique dans ces mondes.
  • Les NFT ne changeront pas la façon dont les services de streaming accordent des licences pour la musique : Je vois un rôle pour les jetons dans l’interface entre les artistes, les labels et les autres détenteurs de droits et les distributeurs. Il est logique que l’argent et les données soient transmis à un contrat intelligent et automatiquement distribués en fonction de la personne qui détient les jetons associés à ce contrat intelligent (remarque : il existe d’autres mécanismes pour que cela fonctionne également). L’avantage est une plus grande transparence et des paiements plus rapides, ainsi que la possibilité pour les DAO de s’interfacer avec le streaming (par exemple, en tant que communautés d’artistes ou labels gérés par la communauté).
  • La concurrence va s’accélérer dans le domaine des niches : Ces niches peuvent être locales ou spécifiques à certains cas d’utilisation ou genres (par exemple, la musique classique et IDAGIO, dont j’ai dirigé l’organisation produit auparavant). Pour que ces services réussissent, ils doivent être hyper specifiques. Ils doivent choisir une chose et y exceller d’une manière qui est difficile à copier. Il peut s’agir d’une curation (par exemple, une curation locale très spécifique, comme Anghami, axée sur la région MENA) ou d’un genre (par exemple, les amateurs de musique classique ont une façon très spécifique de naviguer parmi tous les enregistrements de leur musique préférée ou de leurs interprètes et compositeurs préférés dans leur genre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s