Infos générales

Québec : Des musiciens québécois portent leurs espoirs au projet de loi C-11 afin que les francophones écoutent plus la musique locale dans les services de musique en continu.

Environ 30 % des albums en format physique vendus au Québec en 2022 ont été enregistrés par des artistes québécois, selon l’Institut de la statistique du Québec. Toutefois, sur des services de musique en ligne, comme Spotify, YouTube ou Google Play Music, la proportion d’écoutes associée à des interprètes québécois chute à environ 8 %.

L’identité culturelle du Québec sera affaiblie si les Québécois ignorent plus les musiciens d’ici que par le passé. Si elle est adoptée, la loi obligerait les services de musique en ligne étrangers à « refléter et appuyer la dualité linguistique canadienne en faisant une place importante à la création, à la production et à la radiodiffusion d’émissions de langue originale française, y compris celles provenant des minorités francophones ».

En novembre, l’Institut de la statistique du Québec signalait que seulement quatre artistes québécois figuraient parmi les 50 interprètes les plus écoutés sur les services d’écoute de musique en continu, au Québec, du 15 octobre 2021 au 13 octobre 2022. Les Cowboys fringants sont les plus populaires à la 16e place, devant Charlotte Cardin (17e) – dont plusieurs chansons sont en anglais –, Enima (19e) et FouKi (39e).

Article complet en français par JACOB SEREBRIN de La Presse Canadienne dans La Presse : https://bit.ly/3VB7itR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s