Droits d'auteur et droits voisins

U.K.: en 2022 hausse à la fois des droits des auteurs-compositeurs et droits voisins

2022 a été une année record pour la société de collecte basée à Londres, PRS For Music .

Même en tenant compte d’un rebond post-Covid, les chiffres annuels de l’organisation de licence ont impressionné, en hausse de 22,9 % en glissement annuel à taux de change constant pour atteindre 964 millions de livres sterling .

Aux taux de change moyens ( selon l’IRS ), ce chiffre s’est traduit par 1,19 milliard de dollars américains .

PRS perçoit des redevances au nom des auteurs-compositeurs et éditeurs britanniques dans le monde pour l’utilisation de leurs œuvres (par opposition à l’organisation équivalente pour la musique enregistrée au Royaume-Uni, PPL ).

La société britannique de licences musicales PPL a annoncé avoir généré des revenus de 272,6 millions de livres sterling (336 millions de dollars américains) en 2022, ce qui représente une augmentation de 7,8 % en glissement annuel .

Cela a marqué le niveau de revenus le plus élevé des 89 ans d’histoire de l’entreprise.

PPL a payé 165 000 musiciens et titulaires de droits de musique enregistrée en 2022, un autre record. Ce nombre de membres représente une augmentation de 12,6 % en glissement annuel, contre 146 000 en 2021.

PPL a précédemment confirmé avoir versé 244,9 millions de livres sterling aux artistes et aux titulaires de droits en 2022, un chiffre en hausse de 7,1 % en glissement annuel.

Article sur à lire sous la plume de MANDY DALUGDUG pour le PRS (auteurs-compositeurs) : https://bit.ly/3IfBNBJ et pour la PPL (droits voisins) : https://bit.ly/41EgyR4 pour MBW.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s