A Lisbonne, le « showcase festival » du MIL, porte d’entrée des marchés lusophones

Avec ces quelque 600 pros accrédités, le MIL est loin d’atteindre les quelque 5 000 participants fréquentant chacun des quatre principaux festivals du genre : Eurosonic, à Groningue (Pays-Bas), Reeperbahn, à Hambourg (Allemagne), The Great Escape, à Brighton (Angleterre), et le MaMa, organisé à Paris.

« Travailler sur des marchés à défricher »

« Le but n’est pas de concurrencer ces événements, mais de permettre aux gens de travailler sur des marchés à défricher », explique Fernando Ladeiro-Marques, directeur du MaMa, à Paris, et cofondateur du MIL. Depuis vingt-cinq ans, ce Français d’origine portugaise milite, au sein de sa structure Gato Loco Productions, pour la création de réseaux internationaux s’affranchissant du monopole anglo-saxon dans le monde de la pop.

Après avoir participé au lancement de salons et de « showcase festivals », tels le BAM, à Barcelone, le Rock Pop Bratislava, en Slovaquie, le Green Energy, à Dublin, en Irlande, le Sim, à Sao Paulo, au Brésil, ou le Dong Dong, à Pékin, Fernando Ladeiro-Marques s’est associé avec un partenaire lisboète, Pedro Azevedo, directeur de la salle Musicbox – un club étonnant, situé à l’intérieur d’une arche d’un pont enjambant la ruo Nova do Carvalho Santo – et de la maison de production, CTL (Cultural Trend Lisbon), pour créer le MIL.

Have algorithms destroyed personal taste?

The Echo Look won’t tell you why it’s making its decisions. And yet it purports to show us our ideal style, just as algorithms like Netflix recommendations, Spotify Discover, and Facebook and YouTube feeds promise us an ideal version of cultural consumption tailored to our personal desires. In fact, this promise is inherent in the technology itself: Algorithms, as I’ll loosely define them, are sets of equations that work through machine learning to customize the delivery of content to individuals, prioritizing what they think we want, and evolving over time based on what we engage with
.Theories of TasteIn his 2017 book Taste, the Italian philosopher Giorgio Agamben digs up the roots of the word. Historically, it is defined as a form of knowledge through pleasure, from perceiving the flavor of food to judging the quality of an object. Taste is an essentially human capacity, to the point that it is almost subconscious: We know whether we like something or not before we understand why. “Taste enjoys beauty, without being able to explain it,” Agamben writes. He quotes Montesquieu: “This effect is principally founded on surprise.” Algorithms are meant to provide surprise, showing us what we didn’t realize we’d always wanted, and yet we are never quite surprised because we know to expect it.

Independent labels set for $60m payout from Latin American streaming services in 2018

Independent labels worldwide have seen their earnings from Latin America increase five fold in three years and are set to generate a further $60m from streaming services in the territories in 2018.

The stats come from global digital rights agency Merlin, and were revealed by CEO Charles Caldas during an interview at SXSW today.

At current rates of growth, Merlin expects to generate over $60m in revenues this year across its audio streaming service partners in Latin America.

Les auteurs musicaux ouverts au dialogue avec les organisateurs de concerts et de festivals

(Source Sabam)Le juge n’a pas remis en question la rémunération des auteurs pour l’utilisation de leurs œuvres par les organisateurs de festivals et de concerts. En revanche, le juge estime que le mode de calcul du tarif proposé doit être revu sur un certain nombre de points, comme la façon dont les redevances minimales sont fixées et la part exacte de répertoire Sabam joué dont il faut tenir compte.

Les organisateurs de festivals et de concerts ont proposé de renouer le dialogue avec les auteurs, une proposition que la Sabam se fera un plaisir d’accepter au nom et pour le compte de ses auteurs.

Musiques actuelles et musiques classiques entrent en concertation 

L’hypothétique Centre national pour la Musique (CNM) aura au moins déjà réalisé cela : la mise en œuvre d’un dialogue réunissant les réseaux, organisations et fédérations présentes sur ces deux secteurs et relevant d’un « monde du milieu » alliant public et privé.

Constatant que « l’intervention publique en direction des musiques souffre d’une prise en compte trop restreinte de la diversité des acteurs du champ musical dans son élaboration et sa mise en œuvre », les signataires du communiqué inter organisations du 17 janvier aux BIS, rejoints par d’autres, ont réalisé, lundi à l’Assemblée nationale, une rencontre de plénière « Pour le lancement d’une concertation sur les politiques publiques en faveur des musiques ».

France : Yacast dévoile son baromètre de la programmation musicale

Vous aimez la programmation musicale ? Vous aimez les chiffres ? Alors, vous aimerez le nouveau baromètre de la programmation musicale fournit par les équipes de Yacast. Celui-ci concerne le 1er trimestre de cette année (janvier à mars 2018). Un baromètre réalisé en s’appuyant sur les programmations de 17 radios : Fun Radio, NRJ, Skyrock, Virgin Radio, Chérie, Nostalgie, RFM, RTL2, France Bleu, M Radio, Rire & Chansons, Fip, Mouv’, Oui FM, Radio Nova, Chante France et Radio FG.

Vivendi expands ticketing operation in Europe and the US with LiveStyle deal

Vivendi has acquired Amsterdam-based ticketing and technology company Paylogic from LiveStyle.

Paylogic, which sells over 5 million tickets a year in more than 10 countries, will join Vivendi’s international ticketing services arm, See Tickets.

The acquisition expands See Tickets’ businesses to the Netherlands, Belgium and Germany, joining presence in the UK, France and Spain.

Octaves de la Musique : Blanche et Angèle, deux Bruxelloises, sacrées artistes de l’année

Deux jeunes super-talentueuses bruxelloises reçoivent l’Octave de l’artiste de l’année. Blanche qui s’est distinguée à l’Eurovision 2017 en arrivant 4e avec son titre City Lights. Et l’incontournable Angèle, la dynamique petite sœur de Roméo Elvis dont on attend le premier album avec impatience et dont les titres La Loi de Murphy et Je veux tes yeux cartonnent en radio et sur Youtube.

Le jeune Loïc Nottet reçoit l’Octave de l’album de l’année pour “Selfocracy” largement salué au-delà de nos frontières. Coté concert/spectacle de l’année, c’est le DJ Henri PFR qui rafle le prix.

Claude Semal reçoit l’Octave de la chanson française pour “les marcheurs”, BRNS l’Octave Pop/Rock, en musique du monde, c’est B. Sissoko, M. Sylla & W. Vandenabeele avec le projet “Tamala”. Glü obtient l’Octave de la musique électronique avec “#3”, le célèbre Damso et son album Ispéité remportent l’Octave musiques urbaines, le jaa va à Igor Gehenot pour “Delta” et c’est l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège qui obtient l’Octave musique classique. Pierre Bartholomée se distingue dans la catégorie musique contemporaine pour la qualité de son album “Rhizomes”, Krisy remporte l’Octave Zinneke délivré par BX1.

► Lire aussi : Vous l’avez choisi : Krisy est le nouvel Octave Zinneke

Les autres lauréats:
Octave Pointculture : Giuseppe Millaci et Vogue Trio
Octave de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles : La Compagnie La Bête à plumes (Kevin Troussart et Isabelle Du Bois)
avec le spectavle circorythm’oh
Octave de la ministre de la culture : MNM Trio
Octave Fun radio : Milo Savic

Enfin Anne-Catherine Gillet remporte un Octave d’honneur et nous fera l’honneur d’être maître de cérémonie.

La Sacem lance le premier MOOC sur le droit d’auteur

Sacem Université (la plateforme pédagogique de la société d’auteurs) lance – en partenariat avec l’Université Paris-Sud / Paris-Saclay via le Centre d’Études et de Recherche en droit de l’immatériel (CERDI) – un MOOC pour expliquer les fondamentaux et les règles juridiques qui régissent le droit d’auteur. Il débutera à la rentrée universitaire 2018 en octobre et s’étendra sur neuf semaines. Des universitaires spécialistes de la question développeront des cours composés de modules vidéo d’une dizaine de minutes chacun, de cas pratiques, d’exercices et de documents complémentaires, pour attirer l’attention sur les notions importantes du droit d’auteur. Les vidéos seront complétées de QCM et d’une attestation de suivi qui pourra enrichir le CV des participants.

Musixmatch. Afficher les paroles des chansons sur YouTube

Musixmatch c’est tout d’abord une extension pour le navigateur Chrome. Une fois installée vous allez accéder automatiquement aux paroles de plus de 7 millions de chansons dans plus de 32 langues. Un carnet de chansons numérique inépuisable. Une fois installée, cette extension magique va faire apparaître d’un clic les paroles des chansons lorsque vous visionnez un clip musical sur YouTube
Une vraie bonne idée à mettre dans vos favoris même si on regrettera la place donnée à la publicité omniprésente sur toutes les pages.