Droits d'auteur et droits voisins

U.S.A. : L’Office américain du droit d’auteur affirme qu’une IA ne peut pas protéger son art par un droit d’auteur

Le bureau américain du droit d’auteur a rejeté une demande visant à laisser une IA déposer un copyright sur une œuvre d’art. La semaine dernière, une commission de trois personnes a examiné une décision de 2019 contre Steven Thaler, qui a tenté de faire breveter une image au nom d’un algorithme qu’il a surnommé Creativity Machine. La commission a estimé que l’image créée par l’IA de Thaler ne comportait pas d’élément de « paternité humaine » – une norme nécessaire, selon elle, pour la protection.

Dans sa décision, la commission considère que « le lien entre l’esprit humain et l’expression créative » est un élément vital du droit d’auteur. Comme elle le fait remarquer, la loi sur le droit d’auteur n’énonce pas directement de règles pour les non-humains, mais les tribunaux ont vu d’un mauvais œil les affirmations selon lesquelles des animaux ou des êtres divins peuvent bénéficier de la protection du droit d’auteur.

Article complet en anglais par Adi Robertson pour The Verge : https://bit.ly/3h0XuHK

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s