Afrique

Rapport : L’Afrique mûre pour la croissance du streaming musical

Le streaming musical a connu un développement à plusieurs vitesses sur le continent africain. Si les services de musique sont assez bien installés en Afrique du Sud et dans la zone nord-africaine, il reste encore une marge de progression dans la région sub-saharienne. Aujourd’hui, le marché africain de la musique en streaming est sans aucun doute centralisé en Afrique du Sud selon Dataxis, qui enregistre environ 40% des revenus et près de 11% des utilisateurs actifs mensuels (MAU). Avec l’Égypte, le Nigéria, le Maroc et l’Algérie, 86 % des revenus totaux du marché sont générés par les cinq premiers pays.

Le marché du streaming musical est d’abord intimement lié à la connectivité et à l’adoption des appareils. Ces facteurs externes ont un impact majeur sur l’adoption des services de streaming et restent le plus grand défi dans le cas africain. En fait, le taux de pénétration d’Internet est actuellement d’environ 35 % et encore inférieur à 20 % pour certains pays. Quant à l’adoption des smartphones, par exemple, le taux de pénétration était de 35,5 % en moyenne en 2021. Même si les revenus devraient augmenter de manière significative dans les années à venir, il y a toujours une limite à la croissance du streaming musical en Afrique et le streaming ne peut pas aller plus rapide que l’infrastructure, explique Dataxis. En conséquence, la pénétration des services de streaming sur la population devrait rester faible par rapport aux marchés américain et européen, au moins pendant un certain temps.

Le faible pouvoir d’achat et le nombre de personnes non bancarisées dans les pays africains sont également des facteurs qui posent certains défis aux services de streaming musical. Les gens ne sont généralement pas encore prêts à payer pour les services de streaming musical, ce qui implique que les abonnements payants sont moins présents que sur les autres marchés. La plupart de la musique diffusée en continu est soutenue par des publicités. La prochaine étape pour de nombreux acteurs est donc de trouver un moyen de convertir ces utilisateurs en véritables abonnés.

Néanmoins, le marché africain reste à conquérir. Sa population nombreuse et son fort potentiel de croissance en font capitaliser diverses plateformes musicales pour leur expansion.

Article complet en anglais dans Advanced Television : https://bit.ly/3xhJZeA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s