Infos générales

Belgique : Gent Jazz et Jazz Middelheim en faillite

En réalité c’est l’ASBL Jazz en Muziek, organisatrice de ces 2 festivals, qui a été mise en faillite par le tribunal de Commerce de Gand. Selon l’article de Jens Cardinaels dans l’Echo, la dette s’élève à 3 millions d’euros dont 1,4 millions devait être remboursé aux créanciers cette année encore. Les deux festivals ont été contraints d’annuler deux éditions successives à cause du Covid.

L’asbl avait également perdu ses subventions de 300.000 euros annuels de la Communauté flamande. « Au cours des derniers mois, nous avons recherché des aides financières et des soutiens privés, mais malheureusement aucune solution n’a pu être trouvée », selon le porte-parole de l’asbl.

Complément du 6 décembre , ci-dessous, selon la VRT en néerlandais : https://bit.ly/3UBwyzu

Mauvaise gestion financière de l’organisation en faillite derrière Gent Jazz et Jazz Middelheim ?

Dans une première réaction, l’échevin gantois de la Culture attribue la faillite de l’asbl à la crise du corona, mais le journal De Morgen parle de mauvaise gestion financière et pointe un doigt accusateur sur le manager et ancien directeur Bertrand Flamang, disparu de la bord il y a quelques mois. 

Selon De Morgen, Flamang aurait été très prodigue avec l’argent de l’organisation. Il se serait versé une généreuse indemnité de 165 000 euros par an. Il aurait également soumis d’énormes notes de frais, dont une de 12 000 euros pour un voyage à New York.

Selon le journal, la ville de Gand soupçonnait depuis un certain temps que quelque chose n’allait pas avec l’asbl et Anvers avait apparemment aussi des doutes. « Nous connaissons depuis un moment la situation financière précaire, mais nous n’avons pas connaissance d’abus de subventions », répond l’échevine anversoise de la Culture Nabilla Ait Daoud (N-VA) à l’article du journal « De Morgen » sur Radio 1. 

« Notre inspection financière a constaté à temps que l’organisation était en difficulté, c’est pourquoi nous avons décidé de verser des subventions annuellement à partir de 2020 au lieu de tous les trois ans. » La ville a payé 250 000 euros par an pour l’organisation de Jazz Middelheim. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s