Infos générales

Le renouveau du vinyle freiné par les capacités de production

Les usines de pressage de vinyle ont du mal à répondre à la demande et les labels bien financés tentent de sauter la file d’attente. Il y a une pénurie mondiale de PVC et le Brexit apporte ses propres problèmes. Jeff Bell de Partisan Records – qui abrite Idles, Laura Marling et Fontaines DC – décrit l’ampleur du problème : « La demande mondiale de vinyle est entre deux et trois fois supérieure à celle que l’offre peut suivre.

Karen Emanuel, directrice générale de la société de fabrication Key Production Group, qui s’occupe des usines de pressage au nom des labels, affirme que les délais de fabrication du vinyle ne cessent de s’allonger. Lorsqu’elle a commencé dans le secteur, il y a plus de 30 ans, il fallait généralement trois semaines pour produire et expédier des albums vinyles, et aussi peu que 48 heures pour les singles. Il y a quatre ans, ce processus prenait trois mois et personne ne pensait que cela pourrait empirer. « La plupart des usines fonctionnent maintenant sur six mois », soupire-t-elle.

Article complet en anglais par Eamonn Forde par The Guardian : https://bit.ly/2Tg2QXg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s