Infos générales

L’avenir du marketing et de l’A&R doit être envisagé sur le « live »

L’ère de l’hyper-fragmentation que nous connaissons aujourd’hui soulève toutes sortes de questions pour l’industrie de la musique, en particulier pour les départements marketing et A&R. Dans un contexte où il est plus difficile que jamais d’avoir un impact sur le grand public, comment stimuler la culture ? Comment faire éclater les artistes et créer des superstars ? À quoi ressemblera le pic de réussite pour la prochaine génération d’artistes ?

Le cadre dont nous avons besoin est peut-être là depuis le début. Les scènes ont toujours existé, comme la scène punk britannique des années 70 et la scène rave de la fin des années 80 et du début des années 90. Mais grâce à la fragmentation de la consommation et à l’essor de la personnalisation algorithmique hyper ciblée, les scènes de l’ère Internet se fragmentent et deviennent beaucoup moins uniformes. Comprendre ces nouveaux types de scènes et le rôle de la musique en leur sein peut aider à débloquer le fandom, même si cela peut signifier modifier notre définition du succès. C’est le sujet du dernier rapport du MIDiA, « Scenes : Une nouvelle optique pour le marketing musical ».

Article complet en anglais par Tatiana Cirisano pour MIDIA : https://bit.ly/3S5rxhP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s