Infos générales

L’avenir de la musique ressemblera-t-il beaucoup au passé ?

Il y a toute une industrie de la musique centrée sur l’interpolation : l’acte d’insérer des éléments familiers de chansons plus anciennes dans de la musique plus récente pour engendrer une familiarité avec le public. Les labels font tout ce qu’ils peuvent pour vous faire écouter la musique qu’ils produisent, y compris en s’appuyant sur la nostalgie, et c’est un très gros business. En fait, c’est une si grosse affaire, c’est peut-être même l’avenir de la musique.

Au cours des trois prochains lundis, The Vergecast explorera à quoi ressemblera l’avenir de la musique. Cette semaine, j’ai parlé avec Charlie Harding, journaliste musical et animateur du podcast Switched on Pop , de la façon dont les labels utilisent de la musique ancienne pour créer de nouveaux tubes. Nous parlons de la transformation d’anciens enregistrements inutilisés pour de nouveaux albums, de la façon dont l’IA recrée des chanteurs célèbres et de la façon dont les labels utilisent délibérément des éléments d’anciens catalogues extrêmement rentables comme celui d’Elvis pour créer de nouveaux succès par le biais de remixes et d’interpolations.

Article complet en anglais par ALEX CRANZ pour The Verge (avec possibilité d’écouter le podcast) : https://bit.ly/3DT8xzc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s